Le jour où tout à basculé.

Il y a des évènements dans la vie qui ont un effet tornade qui change tout sur son passage. Certaines étapes ne peuvent être empêcher et sont des étapes importante de la vie qui rend meilleur (ou pas) l'être humain. 

CHANGEMENT : n.m  (Fait de ne plus être pareil).

J'apprend que tu existe.

Je me souviens encore l'affichage sur ce test qui m'a confirmé que tu t'étais accroché à moi. Cela ne faisait à peine que quelques semaines mais déjà tellement de questions ont résonné dans ma caboche : Qu'est ce que je fait ? Va-t-on y arriver ? N'est ce pas un peu trop tôt ? 

Puis après quelques recherches, à ce stade embryonnaire dans lequel tu étais, ton cœur battait déjà alors ce fut une évidence pour moi : Tu étais déjà notre enfant.

L'attente : 9 mois, c'est long !

Plus les jours passent, plus tu en prend de la place. Mon ventre se gonfle à vue d'œil et je me sens à l'étroit dans mes vêtements. Tout au long de ta conception, on partageait le même corps et qu'est ce que j'aimais ça.

Je n'ai pas vu passer ces 9 mois, c'était comme un train à vif allure qui passe devant les arrêts (les mois) sans y prêter attention. C'est arrivée à l'hôpital après ma perte de la première poche des eaux que j'ai commencé à réaliser que ton arrivé était imminent (ou pas) et que j'ai paniqué de peur de ne pas être à la hauteur. Devenir maman, c'était devenu mon objectif pour les années à venir. 

Ta rencontre.

Couché là sur cette table les jambes ouvertes que j'ai su que tu allais à jamais changer notre vie. J'étais épuisé que dès que j'avais un moment de répit (contractions) je succombais dans les bras de Morphée mais ce n'était qu'un laps de temps. On attendait depuis vendredi ton arrivée mais tu as décidé que dimanche c'était LE jour où on deviendrait parent. 

Qu'est-ce-que tu était beau couché nu sur mon corps nu, je ressentais ta chaleur m'envahir. Je ne me rendais pas compte que j'y était arrivé malgré la douleur. Tu étais bien là. Ce fût le jour le plus beau de toute ma vie que j'ai décidé de le graver sur mon corps. 

Le dix-sept décembre deux mille dix-sept je suis devenu maman.




Aucun commentaire